www.paillardes.com

Recherche :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Les Bacchantes

Georges Brassens - Musique de Jacques Munoz

Une petite polissonnerie, inédite du vivant de Brassens. Jacques Munoz, grand admirateur de Toton Georges (mais pas imitateur...) en fait une bien jolie version. Voir aussi "Le petit-fils d'Oedipe", également mis en musique par Jacque Munoz.

Extraits MP3:


Par Jacques Munoz




La mauvaise rencontre
Faite par le curé,
Les moines la racontent
Dans tous les prieurés.

Elles étaient cinquante,
Elles pressaient le pas.
Elles étaient bacchantes,
Elles allaient en sabbat.

Un brave pêcheur d'âmes
Qui les a vu passer
Se dit : « Les pauvres dames
Faut les exorciser !

De leurs âmes fragiles
Faut déloger Satan ! »
Avec ses Evangiles
Il partit à l'instant.

Dès qu'elles aperçurent
L'envoyé de Jésus
Hurlantes de luxure
Elles ont sauté dessus.

Avecque leurs dentelles
Les mains, elles lui nouent
Devant chacune d'elles
Il fut mis à genoux.

Mon Dieu ! Qu'un ange passe...
Il servit à l'envie
La messe la plus basse
De sa très sainte vie.

-D'où reviens-tu, mon frère
En ce piteux état ?
-Je reviens du calvaire;
D'en haut du Golgotha!

Frère ne soit pas triste!
Ton calvaire après tout,
Près de celui du Christ
Nous paraît assez doux.

Prête-moi ta soutane,
Que sans perdre de temps,
Je coure vers ces dames,
Qu'elles m'en fassent autant.

On dit que les bacchantes
Allaient en escadron,
Qu'elles étaient cinquante :
Ça fait un compte rond.
Elles étaient bacchantes
Allaient en escadron.


 

























Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.
Pied de page