www.paillardes.com

Recherche :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Le sergent-fourrier

Variante de "En descendant la rue Cuvier"


Musique : 




Un soir sur a chaussée d'Antin
Un soir sur a chaussée d'Antin
J'fus  raccroché par une putain
J'fus  raccroché par une putain
"Viens-tu dans ma chambrette
Eh bien !
Nous y ferons minette
Et vous m'entendez bien !
Et vous m'entendez bien !

Moi qui suis bon Sergent-Fourrier
Qui ne laisse rien traîner
J'achète une chandelle
Eh bien !
Et je suis la demoiselle
Et vous m'entendez bien !

Mais quand je fus dans son taudis
Quand je vis les meubles et le lit
Eh bien  !
Étaient plein de foutre et de merde
Et vous m'entendez bien !

Moi qui suis bon Sergent-Fourrier
Qui ne laisse rien traîner
Je la prends, je la carambole
Eh bien !
J'attrape une bonne vérole
Et vous m'entendez bien !

A l'hôpital fallut entrer
Pendant trois mois pour m'faire soigner
Mais en voyant mon membre
Eh bien !
Le major sortit de la chambre
Et vous m'entendez bien !

On m'envoya pour me soigner
Un caporal trois infirmiers
Ces quatre espèces d'andouilles
Eh bien !
Voulaient me couper les couilles
Et vous m'entendez bien !

Malgré mes larmes mes cris
On me prend on me couche sur un lit
Et... d'un coup de baïonnette
Eh bien !
On me coupe les roupettes
Et vous m'entendez bien !

Moi qui suis bon Sergent-Fourrier
Qui ne laisse rien traîner
J'achète une pochette
Eh bien !
Pour y mettre mes roupettes
Et vous m'entendez bien !

Depuis ce temps soir et matins
Je maudis toutes les putains
Et j'dis sans farambole
Eh bien !
N'ayez pas peur de la vérole
Et vous m'entendez bien !


 

























Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.
Pied de page