www.paillardes.com

Recherche :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Madeleine




Elle naquit un beau matin
D'un archonte et d'une putain
Madeleine
Dès huit ans on l'enculait
Car la pédérastie régnait
A Athènes

A seize ans sans plus de façons
Elle f'sait d'la r'tape au l'Parthénon
Madeleine
Elle exhibait deux blancs nichons
Ça faisait bander les vieux cochons
A Athènes

Un jour Socrate, très emmerdé
Xantippe venant de le plaquer
Lui dit "J't'emmène"
Huit jours après on l'voyait plus
Qu'bouffer des boîtes de copahu
A Athènes

A ses disciples il la r'passa
Et sans rancune il leur vanta
Madeleine
Aristippe qui ne fut pas sérieux
Eut une orchite le malheureux
A Athènes !

Platon plus malin s'fit branler
Étendu sur un canapé
Par Madeleine
Xénophon tira six coups
Attrapa douze chancres mous
A Athènes

D'vant Hippocrate, méd'cin des bites
On lui fit passer la visite
Non sans peine
Il lui dit " T'as la syphilis
Des chancres mous, plus la chaude pisse "
Pauv' Madeleine !

Dès lors ses beaux jours furent passés
Elle creva d'faim sur le Pirée
Loin d'Athènes
A ceux qui ignoraient sa vérole
Elle suçait l'dard pour une obole
Madeleine

Enfin, lass' d'errer par les rues
Elle avala la ciguë
Madeleine
Socrate profita d'l'occasion
Pour flétrir la prostitution
D'Athènes


 

























Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.
Pied de page