www.paillardes.com

Recherche :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Sonnet du spermatozoïde

A la muse de Baudelaire




Ne sens tu tressaillir les murs de ta prison
Spermatozoïde à la tête si fragile ?
Des canaux déférents le chemin est facile
Quand un ébranlement soulève la cloison

Grâce au fleuve roulant, un nouvel horizon
Va s'ouvrir devant toi, si tu sais très docile
Flotter au gré du flot et triompher agile
De tes nombreux rivaux. A toi seul la maison !

Mais ne t'attarde pas aux futiles orgies
Fuis la fraîche oasis, le gazon cilié
Le sang où les parfums, le plus avarié !

Ainsi qu'un trou noir la flamme des bougies
Guide l'explorateur, marche vers la lueur
Du petit col ouvert puis... pénètre en vainqueur !


 

























Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.
Pied de page