www.paillardes.com

Recherche :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Les compagnons de Saint-Antoine




Qui dit cochon dit porte-veine
Ce n'est pas la peine (bis)
Non pas la peine assurément
De se fouler l'tempérament.

Candidats de Lariboissière
De l'Hôtel-Dieu de la Pitié
De Saint-Louis d'la Salpêtrière
De Tenon de la Charité
(Un' véritable macédoine)
S'amènent tous pas folichons
Ça compagnons de Saint-Antoine
Soyons plus gais petits cochons.

Six cents types la mine inquiète
Vont au concours de l'internat
De vingt tuyaux s'creusent la tête
Pour deviner ce qu'on donn'ra
Qu'ça soit un' veine ou l'péritoine
C'est de cela qu'nous nous fichons
Car, concurrents de Saint-Antoine
Nous concourrons comm' des cochons.

Les voi's bilaires sortent de l'urne
Saint-Antoin' va s'embêter
Car avec l'Hanot de sa turne
La foi' n'peut guère l'épater
Les autr's ont-ils pris d'la stramoine
Pour avoir l'air si godichons ?
Ah ! Compagnons de Saint-Antoine
La Fortune aime les cochons.

Après l'concours en sall' de garde
On va s'payer un tel festin
Qu'on soit malade et qu'on en garde
Mal aux cheveux l'lendemain matin
Comm' vomitif à l'antimoine
Nous préferons les fins cruchons
Ça, compagnons de Saint-Antoine
Empiffrons nous comm' des cochons.

En sortant d'un' pareill' bombance
On chambarde tout l'hôpital
On n'tient pas d'bout mais faut qu'on danse
Ça vout allum' comme un' pivoine
De tripatouiller des nichons
Ça, compagnons de Saint-Antoine
Amusons-nous comme des cochons.

Et pour finir avec des femmes
Du plus énormes numéro
Nous brûlons d'épancher nos âmes
Tâchons de n'pas tirer zéro
On n'a pas fait vu d'être moine
Qu'importe si nous découchons
Ça compagnons de Saint-Antoine
Soyons cochons comm' des cochons.

Mais voilà que trois jours à peine
Après les joi's de ce beau soir
Dans le canal - ah! Quell' déveine ! -
Il vous pass' des lam's de rasoir
On donn'rait tout son patrimoine
Pour pas pisser des tir' bouchons
Ça, compagnons de Saint-Antoine
Injectons-nous petits cochons

Bah ! qu'importe dans sa culotte
Les taches qu'on découvrira ?
Si l'on décroche la calotte
L'emblème de l'Internat
Ce s'rait bête à manger l'avoine
De ne pas fair' les patachons
Quand compagnons de Saint-Antoine
On est jeunes et beaux cochons.


 

























Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.
Pied de page