www.paillardes.com

Recherche :
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Le curé de Saint-Sulpice


Musique : 



Le curé de Saint-Sulpice Atteint d'une chaude-pisse

Qui lui suintait sur la cuisse S'en alla trouver Ricord.

Dès qu'il entra dans la chambre Devant lui Ricord se cambre

Et reconnaissant le membre Il lui dit : " Quoi vous encore ! ", Il lui dit : " Quoi vous encore ! "

II
Ah! Docteur, je suis malade
J'ai la pine en marmelade
Le gland en capilotade
Tout le membre endolori
J'ai un gros bubon dans l'aine
Une couille qui me gêne
Je coule comme la Seine
Ah ! Docteur, je suis bien pris,
Ah ! Docteur, je suis bien pris !

III
Et puis quand je dis la messe
Ou bien lorsque je confesse
Je ressens dessous la fesse
Un picotement cruel
Et je bande, bande, bande,
Et la douleur est si grande
Que je ne puis faire l'offrande
Du calice à l'Éternel,
Du calice à l'Éternel.

IV
Hier en préparant l'hostie
Une douleur inouïe
Une rage inassouvie
Me saisissant les roustons
Fait que le bon Dieu m'échappe
Et - me pardonne le Pape -
D'une main je le rattrape
L'autre grattait mes couilles,
L'autre grattait mes couilles,

V
Je me grattais de la sorte
Et - que le diable m'emporte ! -
La douleur était si forte
Que je l'appelai : putain !
Bordel de Dieu, quelle histoire !
Par la merde, ah ! quels déboires !
Me croyant à l'offertoire,
Amen, dit le sacristain,
Amen, dit le sacristain,
 
VI
Dites-moi, que faut il faire
Pour soulager ma misère,
Grand docteur, car la prière
N'a porté aucun effet ?
J'ai pourtant dit l'office
L'oraison à Saint-Sulpice,
Qui guérit la chaude-pisse.
Hélas ! cela n'a rien fait,
Hélas ! cela n'a rien fait,

VII
- Suivez bien mon ordonnance
Lui dit l'homme de la science
Du coït fait's abstinence
Injectez vous au tannin
Mettez moi, je vous en prie,
Pendant la cérémonie
Du cubèbe sur l'hostie
Et n'avalez plus de vin,
Et n'avalez plus de vin.

VIII
Surveillez votre régime
Qu'il n'y ait pas d'albumine
Ni de sucre dans vos urines
Sans quoi jamais ça n'guérit.
Avec ces sacrées chaudes-lances
Qui vous gâtent l'existence
Qui sait bien quand ça commence,
Dieu seul sait quand ça finit,
Dieu seul sait quand ça finit,

IX
Le curé plein d'espérance
Vers le médecin s'avance
Et lui remet en silence
Quatre écus, c'était le prix.
Puis aussitôt il s'échappe
" Cochon, des pièces du pape,
Dis Ricord ! si je t'attrape
Je lui fous la syphilis,
Je te fous la syphilis,


 

























Cette chanson existe sur les CD suivants :

..
.
Pied de page